Il est important d’être Aimé

Oscar Wilde
trad. Nicole et Jean Anouilh

Comédie de Moeurs

23, 24, 25
Octobre 2020
20H00

1h40

Bar et gâteaux

Tout public

Entrée libre

Synopsis

Algernoon et Jack sont des jeunes gens élégants de la fin du siècle à Londres. Leurs occupations sont savamment inutiles, leurs redingotes grises parfaitement coupées, leurs hauts de forme clairs impeccables, leurs idées, enfin, absolument conformistes en ce sens qu’elles ont exactement la dose de non conformisme qu’il est de bon ton d’avoir cette année-là.

Mais Jack mène une double vie et se fait appeler Aimé, à Londres. En vérité, il a dit à Cecily sa pupille, qu’il avait un frère de ce nom – jeune homme débauché qui lui cause d’innombrables soucis – afin de pouvoir passer ses fins de semaine dans la capitale. Malheureusement pour Jack, c’est ce prénom d’Aimé qui a surtout séduit en lui la cousine d’Algernoon, la romanesque Gwendoline dont il compte demander la main. Cette jeune fille idéaliste s’est en effet juré, depuis qu’elle est toute petite, d’épouser un homme qui s’appellerait Aimé. Dès qu’il a formulé sa demande, elle tombe dans les bras de Jack, éperdue de bonheur. Hélas ! Lady Bracknell, sa mère, qui surgit inopinément dans le salon, fait passer un petit examen prénuptial au jeune prétendant de sa fille et apprend, horrifiée, qu’il a été trouvé dans un sac de voyage à la consigne de la gare Victoria (direction Brighton). Cette origine ne paraît pas à Lady Bracknell un titre suffisant pour être admis dans la bonne société et elle refuse sa fille à Jack.

Pour compliquer encore les choses, Algernoon, qui meurt d’envie de connaître Cecily, se présente à la maison de campagne de Jack en se faisant passer pour son jeune frère débauché, le jour même où Jack décide de rentrer inopinément de Londres pour annoncer que son frère est mort.

Or Cecily, depuis toujours, était amoureuse de ce jeune et mystérieux frère dont le nom d’Aimé l’avait également séduite. Elle tombe dans les bras d’Algernoon. Gwendoline, accourue à son tour, tombe dans les bras de Jack et tout pourrait se terminer par deux mariages si ces deux jeunes gens s’appelaient vraiment Aimé et surtout si Jack pouvait fournir à Lady Bracknell une autre parenté que le sac de voyage où on l’a trouvé tout petit.

Tiré de l’édition Acte Sud-Papiers, Paris, 1985.

Graphisme: Ella Pasquier

« If you want to tell people the truth,
make them laugh, otherwise they’ll kill you. »

Oscar Wilde

Distribution

Bryan Oberson

Guillaume Dreyer

Sandrine Bouquet

Héloïse Clément

Jeanne Girard

Cléa Voisard

Cynthia Blunschi

Julien Mossu

Emile Schuwey

Algernoon Montcrief

Jack Worthing

Cecily Cardew

Gwendoline Fairfax

Lady Bracknell

Lady Bolton

Miss Prism

Le révérend Chasuble

Lane / Merriman

Mise en scène et scénographie: Alexandre Raemy

Direction des comédiens: Bryan Oberson

Dramaturgie: Bastien Racca

Création lumière: Emile de Gautard

Maquillage: Elisa Andrey et Surya Barras

Coiffure: Delphine Philipona

Gestion financière: Isaline Racca

Distribution

Bryan Oberson
     Algernoon Montcrief

Guillaume Dreyer
     Jack Worthing

Sandrine Bouquet
     Cecily Cardew

Héloïse Clément
     Gwendoline Fairfax

Jeanne Girard
     Lady Bracknell

Cléa Voisard
     Lady Bolton

Cynthia Blunschi
     Miss Prism

Julien Mossu
     Le révérend Chasuble

Emile Schuwey
     Lane / Merriman

Mise en scène, scénographie: Alexandre Raemy

Direction des comédiens: Bryan Oberson

Dramaturgie: Bastien Racca

Création lumière: Emile de Gautard

Maquillage: Elisa Andrey et Surya Barras

Coiffure: Delphine Philipona

Gestion financière: Isaline Racca

Intérêts littéraires

Intérêts
philosophiques

Cette pièce, ayant passé sous de nombreuses plumes présente de multiples intérêts littéraires.

Tout d’abord, elle offre une excellente porte d’entrée dans la littérature postromantique et le mouvement décadentiste. Oscar Wilde (1854-1900) en est effectivement un excellent représentant. Evidemment, il est difficile de dire que The importance of being Earnest, titre original de l’œuvre, s’inscrive dans l’esthétique décadente mais elle est une approche plus simple pour un public non initié qui pourra ensuite s’intéresser à Salomée ou au Portrait de Dorian Gray, archétypes de ces mouvances fin de siècle. On peut même retrouver l’essence de ces esthètes dans les deux protagonistes principaux puisque Algernoon et Jack sont des exemples parfaits de Dandys modérés.

Ensuite, cette comédie de mœurs est évidemment un exemple flagrant du genre. On y retrouve toutes les formes de comique ; le jeu de mot, le comique de mœurs, de situation, le quiproquo, le coup de théâtre, et évidemment le comique de geste que l’on retrouvera d’avantage dans la mise en scène que dans le texte à proprement parler. Tous ces éléments font de cette pièce un cas d’école qui ne manquera pas d’offrir un excellent support à tout professeur de français.

De plus, elle pose la question de la traduction. En effet, de par son titre basé sur un jeu de mots entre une conduite morale et un prénom, elle permet aisément d’observer les différents partis-pris par les nombeu·se·s écrivain·n·es qui l’ont adaptée. L’exemple de L’importance d’être Ernest, Constand, Aimé, Sérieux ou encore Fidèle peut s’appliquer à de nombreux cas dans le champ littéraire actuel.

Enfin, le couple à l’origine de la traduction participe également de l’intérêt de la pièce, figures incontournables de la scène française du XXème siècle. Jean Anouilh tout d’abord qui a écrit bon nombre de comédies grinçantes telles que Le Bal des Voleurs, Euridice ou Colombe. Mais également Nicole Anouilh, femme de lettres, comédienne et metteur en scène dont on ne parle que trop peu ou toujours dans l’ombre de son mari et qui permet d’ouvrir sur la littérature féminine et les autrices trop souvent évincées du canon littéraire.

Certes moins présents que dans nos deux précédentes créations, volonté de nous diversifier, Il est important d’être Aimé peut néanmoins amener certaines pistes de réflexions intéressantes tout de même. On ouvre effectivement sur les rôles des genres dans les jeux de séduction avec des personnages masculins particulièrement volages, entreprenants et intelligents tentant d’épouser des jeunes filles quelque peu naïves, honnêtes et chastes. Cette pièce sera en effet un énième exemple de société patriarcale bien que la mise en scène tente une certaine distanciation et remise en question notamment dans les costumes.

De plus, l’histoire d’Oscar Wilde présente à elle-même un fort intérêt puisque l’auteur a été condamné pour son homosexualité à l’issue de trois procès hautement médiatisés. Le De Profundis qu’il a écrit en prison est un texte passionnant à étudier et qui permet de nombreux parallèles avec les luttes contemporaines.

Intérêts
littéraires

Cette pièce, ayant passé sous de nombreuses plumes présente de multiples intérêts littéraires.

Tout d’abord, elle offre une excellente porte d’entrée dans la littérature postromantique et le mouvement décadentiste. Oscar Wilde (1854-1900) en est effectivement un excellent représentant. Evidemment, il est difficile de dire que The importance of being Earnest, titre original de l’œuvre, s’inscrive dans l’esthétique décadente mais elle est une approche plus simple pour un public non initié qui pourra ensuite s’intéresser à Salomée ou au Portrait de Dorian Gray, archétypes de ces mouvances fin de siècle. On peut même retrouver l’essence de ces esthètes dans les deux protagonistes principaux puisque Algernoon et Jack sont des exemples parfaits de Dandys modérés.

Ensuite, cette comédie de mœurs est évidemment un exemple flagrant du genre. On y retrouve toutes les formes de comique ; le jeu de mot, le comique de mœurs, de situation, le quiproquo, le coup de théâtre, et évidemment le comique de geste que l’on retrouvera d’avantage dans la mise en scène que dans le texte à proprement parler. Tous ces éléments font de cette pièce un cas d’école qui ne manquera pas d’offrir un excellent support à tout professeur de français.

De plus, elle pose la question de la traduction. En effet, de par son titre basé sur un jeu de mots entre une conduite morale et un prénom, elle permet aisément d’observer les différents partis-pris par les nombeu·se·s écrivain·n·es qui l’ont adaptée. L’exemple de L’importance d’être Ernest, Constand, Aimé, Sérieux ou encore Fidèle peut s’appliquer à de nombreux cas dans le champ littéraire actuel.

Enfin, le couple à l’origine de la traduction participe également de l’intérêt de la pièce, figures incontournables de la scène française du XXème siècle. Jean Anouilh tout d’abord qui a écrit bon nombre de comédies grinçantes telles que Le Bal des Voleurs, Euridice ou Colombe. Mais également Nicole Anouilh, femme de lettres, comédienne et metteur en scène dont on ne parle que trop peu ou toujours dans l’ombre de son mari et qui permet d’ouvrir sur la littérature féminine et les autrices trop souvent évincées du canon littéraire.

Intérêts
philosophiques

Certes moins présents que dans nos deux précédentes créations, volonté de nous diversifier, Il est important d’être Aimé peut néanmoins amener certaines pistes de réflexions intéressantes tout de même. On ouvre effectivement sur les rôles des genres dans les jeux de séduction avec des personnages masculins particulièrement volages, entreprenants et intelligents tentant d’épouser des jeunes filles quelque peu naïves, honnêtes et chastes. Cette pièce sera en effet un énième exemple de société patriarcale bien que la mise en scène tente une certaine distanciation et remise en question notamment dans les costumes.

De plus, l’histoire d’Oscar Wilde présente à elle-même un fort intérêt puisque l’auteur a été condamné pour son homosexualité à l’issue de trois procès hautement médiatisés. Le De Profundis qu’il a écrit en prison est un texte passionnant à étudier et qui permet de nombreux parallèles avec les luttes contemporaines.

Partenaires